N’être qu’un parrain

24 novembre 2014

Plusieurs clients qui ne me connaissent pas (ou que très peu) me demandent si j’ai des enfants. Ils ne comprennent pas pourquoi je connais si bien mon inventaire et mes jeux n’ayant pas d’enfants !

Lisant la surprise sur leur visage lorsque je leur annonce que je n’en ai pas, je sens le besoin de leur expliquer que je suis tout de même le parrain de 2 jeunes filles de 7 et 9 ans. Mais, pas papa, en effet.

Laissez-moi vous raconter un peu l’histoire des mes filleules et de leur parrain. À l’âge de 3 et 5 ans elles ont toutes 2 perdu leur père. La maman a perdu son mari. J’ai perdu un cousin, un frère.

Là où tout prend son sens, c’est que j’essaie tant bien que mal de faire parti de leur vie. Je ne peux malheureusement pas être là à tous les soirs avec elles, ni même à toutes les semaines ! Parfois on se voit qu’une seule et unique fois par mois. Mais on joue ensemble. Je suis leur parrain, mais aussi leur ‘’ami adulte cool’’ de la soirée. Celui qui va jouer à la cachette avec elles, qui va écouter leurs vidéos préférés sur YouTube, qui va tenter de comprendre avec elles comment faire un bracelet en élastique et aussi celui qui chante à tue tête la chanson Let It go du film tant connu de Disney, La Reine des Neiges tout en leur racontant ce que je viens d’acheter pour la boutique. C’est par ces petites conversations et ces soirées magnifiques que je réussis à être un meilleur parrain, mais aussi un meilleur conseiller dans ma boutique.

Si jamais un malheur comme celui qui leur est arrivé il y a quelques années survenait dans votre entourage, sachez que vous pourrez trouver à la boutique un livre intitulé Le petit oiseau de Jules est mort. C’est d’ailleurs avec ce livre que la maman a réussi avec brio à faire comprendre à ses filles que papa est parti. Parti pour toujours, qu’il ne reviendra pas.