Le grand méchant loup

20 décembre 2014

Le grand méchant loup

« Il était une fois une petite fille qu’on appelait Chaperon Rouge …

— Oh Grand-Maman comme tu as de grandes oreilles !

— C’est pour mieux t’écouter, mon enfant.

— Oh Grand-Maman comme tu as de grands yeux !

— C’est pour mieux te voir, mon enfant.

— Oh Grand-Maman comme tu as de grandes dents !

— C’EST POUR MIEUX TE MANGER!!!!!!!!! »

Êtes-vous comme moi lorsque vous lisez des histoires à vos enfants?

Je m’emporte dans les différents rôles que je prends très au sérieux! Le seul hic c’est que le loup est un personnage traditionnellement méchant, qui a été décliné sous toutes les formes possibles dans les contes afin de créer le vilain de l’histoire: Les trois petits cochons, Le loup et les 7 chevreaux, Le petit chaperon rouge, Pierre et le loup, etc.

Pour tous les parents qui sont comme moi et qui ont besoin de rebalancer l’image du loup et lui redonner ses lettres de noblesse, je vous propose les livres « Le Loup qui … » (chez moi, on l’appelle « Gentil Loup »). Das cette collection, qui est des plus populaires en Europe, le loup n’est pas un loup comme les autres, il est un peu l’image du anti-héros. Il n’a pas vraiment de force ou de talent particulier, il se trompe et il fait rire en se mettant dans plusieurs situations ridicules (il ne veut plus marcher, il se cherche une amoureuse, il veut faire le tour du monde, etc.). Bref, il est des plus attachant et son exemple permet d’apporter une morale à l’histoire.

Fini le grand méchant loup! Mes tannants n’en ont plus peur… et les livres de « Gentil Loup » sont devenus leurs histoires préférées ainsi que le toutou avec lequel mon garçon s’endort chaque soir!

– Maman de 2tannants

(Mon histoire préférée est Le loup qui voulait changer de couleurs d’Orianne Lallemand et Éléonore Thuillier, aux Éditions Auzou)

Le loup qui